calendar

maps

calendat

The P12 key has not been found at the location specified.

Les dockers sonnent les 500 ans du Havre

C'est en 1517 et par ordre de François 1er, que fut fondé le port du Havre. A la fois forteresse aux portes de la Seine, port de pêche et port de commerce ouvert surtout vers le nouveau monde. Choisi à l'origine pour sa position maritime privilégiée, le port devint ville et en se réinventant sans cesse au fil des siècles, il a été le lieu et l'image des préoccupations de la France et de l'Europe. La CNMP aura d'ailleurs pour tâche de charger le premier conteneur à bord d'un navire sur le premier terminal à conteneurs du Havre en 1968.

Cette année le Havre fête donc ses 500 ans.

C'est aux dockers de la CNMP, au nom de tous les dockers du Havre, qu'il a été demandé de faire sonner la cloche qui autrefois ponctuait leur journée de travail et ainsi de lancer les festivités et le bal des géants dans les rues du Havre.

portiques cnmp quai d'asie osaka

Le Havre des dockers

Dès la fin du 15 ème siècle et plus fortement au 16 ème siècle des flux d'ouvriers liés à la manutention portuaire sous toutes ses formes s'organisent et convergent vers le Havre. D'abord organisés en corporation, leur statut, leur nombre et donc leurs droits ne cesseront d'évoluer. Cela se fera parfois naturellement, souvent dans l'incompréhension et la colère face à un rouage commercial en perpétuel développement.

FusionMenu

Ce n'est pas par cette lutte que les dockers sont liés à la ville du Havre. Ils ont, tout comme elle, dû évoluer au fil des siècles devant les nécessités posées et imposées par le commerce maritime et les grands évènements historiques : l'activité qui donnait et donne au Havre son identité.

Le Havre ville et les ouvriers dockers organisés en syndicat depuis la fin du 19ème siècle ont ce point commun qu'ils ont été l'engrenage humain d'une machine maritime devant fonctionner à plein régime. Ils ont tous deux eu à relever le challenge de trouver un juste milieu entre préservation et compétitivité.

C'est tout naturellement que c'est aux dockers qu'est revenu de lancer les festivités pour ce 5ème centenaire de la ville du Havre.

La cloche des dockers

C'est en sonnant une cloche que le géant qui dormait depuis 11 ans s'est réveillé sur la place Léon Carlier, ancien secrétaire des dockers du port du Havre. Ce n'est pas n'importe quelle cloche. Elle a quitté le Musée Maritime et Portuaire où elle a sa place pour avoir de 1911 à 1962 sonné pour des milliers de Dockers les temps de la journée de travail.

En effet, c'est du haut du campanile, aujourd'hui monument classé, que la cloche, centenaire depuis 2011, a retenti 14 fois par jour sur le quai de la Meuse et pour jusque 8000 dockers. Trois sonneurs se relayaient pour tirer sur la corde durant les 24 heures de la journée. Remplacée depuis 1962 par un dispositif électrique, c'est aux dockers de la CNMP qu'est revenue la tâche de la transporter et de la faire sonner pour que démarre la fête des géants.

FusionMenu
 

La marche des géants

Samedi 8 et dimanche 9 juillet les rues du Havre ont accueilli plusieurs centaines de milliers de curieux venus assister à la marche des géants de la troupe de théâtre Royal de Luxe. Après que la cloche ait retenti, les deux géants ont visité la plupart des rues du centre de la ville du Havre, dans une marche impressionnante où la troupe du Royal de Luxe nous a livré un spectacle acrobatique sans pareil pour donner vie aux deux marionnettes.

C'est sous le soleil que le personnage en scaphandrier d'une hauteur de 15 mètres pour presque 13 tonnes avec la structure qui l'accompagne, a ouvert les yeux au son de la cloche. Ce sont les Lilliputiens qui sont en charge au sein de la troupe, d'animer le géant. Cet exercice demande une coordination parfaite puisqu'il faut 4 personnes ne serait-ce que pour faire bouger un bras. Un plaisir pour le Havre de les voir une nouvelle fois et pour la CNMP d'avoir pu participer au rayonnement de sa ville.

avenir transfert cnmp

Merci à Mr Philippe MERRANT et Mr Sébastien DUMONT pour les photos de l'évènement. Images d'archive tirées de films et de documents de l'Ina. Plus de photos sur Facebook.